Association Intertok

L'Hôpital privé de Tokombéré

L'Hôpital assure la prise en charge curative des maladies

Structure de 2ème échelon pour tout le district, l'Hôpital assure la prise en charge curative des malades et a été reconnu par le Ministère de la Santé camerounais "hôpital de district pour le District de santé de Tokombéré". Il reçoit aussi des patients venus du Nigéria et du Tchad. Il collabore avec le Service de Santé Publique du District.


Il comporte les services suivants : maternité, pédiatrie avec unité de suivi de malnutrition, dispensaire pour les consultations de routine, chirurgie, ophtalmologie, médecine adulte avec une unité de tuberculose et une unité de prise en charge (UPEC) des patients vivant avec le VIH/SIDA, rééducation fonctionnelle, odontostomatologie, service d’imagerie médicale (radiographie et échographie) , laboratoire.

 

Dans le domaine du VIH et des hépatites le laboratoire participe à des programmes de recherche avec le Centre Pasteur du Cameroun, le Centre International de Recherche Chantal Biya à Yaoundé et le laboratoire de virologie de la Pitié Salpêtrière à Paris.

 

il soigne des patients atteints de maladies courantes et parfois graves (parasitoses, paludisme, diarrhées…) mais aussi depneumopathies, hypertension artérielle et insuffisance cardiaque, diabète, tuberculose, SIDA, hépatites, cancers…

 

 

L’ensemble de ce programme repose sur un budget annuel de 400 000 euros dont les éléments. Soulignons ici que les populations y contribuent pour 35 à 40 %. Situé dans une zone pauvre, l’hôpital pratique un système tarifaire allégé (le patient paie un taux forfaitaire comprenant le traitement, les soins, l’hébergement et une partie des examens de laboratoires).